Penser le vin, penser le monde vivant, visible et invisible de la manière dont Rudolf Steiner nous l’a transmis, l’a poussé à chercher des images et des sons autres que ceux qui auraient illustré un film de type « reportage » ou « documentaire ». Cette expérience auprès d’Alain Moueix l’a ainsi aidé à être davantage réceptive à la nature et à ses cycles mais également à prendre conscience de la pertinence à agir sur notre environnement quotidien. 
Isabelle Rozenbaum, a fait en octobre 2010, une dégustation à Château Fonroque (Saint-Emilion) chez Alain Moueix. Faisant sa connaissance, elle a apprécié la vision qu’il avait du vin. Depuis quelques temps, Isabelle cherchait à étendre son champ de travail photographique et vidéo dans la gastronomie au milieu du vin qui exerçait sur elle une forte attraction depuis son travail photographique sur l’ouvrage "Une promesse de vin" (Minerva, 2007). Lors de sa rencontre avec Alain Moueix,  son désir était alors de réaliser un film sur la création d’un millésime sous une forme artistique et personnelle, ce qu'elle lui a proposé et qu’il a accepté avec grand intérêt. Ainsi, pendant le cycle d’une année complète, Isabelle l'a filmé avec son équipe, depuis la taille de la vigne à la vinification. Durant cette période, elle a  observé et capté les différents processus de la biodynamie et a également participé à la vie dans les vignes lors des vendanges.